Spécialiste du voyage sur mesure en Afrique Australe

NAMIBIE

Des espaces infinis, des paysages grandioses, réalisez un voyage hors du commun dans un pays aux paysages nuancés grâce à nos circuits autotours donnés à titre d’exemple.

Demandez un devis

Spécialiste du voyage en Namibie

KWAMADIBA a été créé en l’an 2000 et conçoit des voyages personnalisés dans toute l’Afrique Australe : Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Tanzanie, Zimbabwe et Zambie.

En Savoir Plus

LA NAMIBIE

La Namibie est un pays comme aucun autre. Une terre de contrastes et de diversités. Brute, sauvage, aride et sèche. Un lieu de vie fascinant rempli de grandes dunes semblant interminables et d’une diversité de mammifères. La plupart de la Namibie demeure vierge de toute humanité et la nature semble identique à ce qu’elle ressemblait il y a des centaines d’années. C’est une destination incontournable pour tout voyageur à la recherche d’une expérience unique en Afrique australe, seul entre amis ou en famille. Nous pouvons organiser les vols au départ de Paris, mais aussi de Nice, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse…

Le Pays des Grands Espaces, du Kalahari au parc Etosha. Des espaces infinis, des paysages grandioses et sauvages. Réalisez un voyage hors du commun dans un pays aux paysages nuancés grâce à nos circuits autotours donnés à titre d’exemple.

La meilleure période pour un séjour type en Namibie se situe de mai à septembre avec une préférence pour la fin de l’hiver, plus chaud et un peu meilleur pour observer la faune. L’été ne manque cependant pas de charme avec notamment une belle lumière, une végétation sauvage plus épanouie, et des ciels orageux où alternent pluies et soleil.

Les éléphants du “désert” : Ces remarquables éléphants sauvages dit “du désert” se rencontrent dans le lit des rivières du Damaraland, où ils cherchent de la nourriture et les eaux de surface, peu abondantes, mais indispensables à leur survie. Ils sont nomades, et parcourent de grandes distances chaque jour. Ce sont les seuls éléphants à pouvoir vivre en milieu désertique. Leur nombre dans les rivières Ugab et Huab , est estimé à 60 individus.

La période du mois d’aout est une bonne période pour un séjour en Namibie avec des températures agréable et pas de pluie (cependant les nuits sont assez fraiches dans le désert du Namib et du Kalahari).
Jusqu’au mois d’Octobre, c’est la meilleure période de visite, pour profiter des parcs nationaux.
Vous devrez payer vous même à votre arrivée l’entrée du parc d’Etosha N$ 80 par personne par jour.

C’est mieux de commencer ses vacances par le nord et finir par Sesriem :
Les avantages d’un circuit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (en commençant par le nord et en finissant par le sud) sont nombreux :

 La route vers le parc d’Etosha est une route goudronnée, droite, sans grand intérêt. Il vaut mieux la parcourir en premier, et garder le contraste des beaux paysages pour la suite. On finit ainsi avec la cerise sur le gâteau : le plus vieux désert du monde, le Namib avec les dunes de Sossusvlei, et le désert du Kalahari. De plus, pour les clients en auto tour, cela leur permet d’y aller progressivement, en s’habituant à conduire du coté gauche de la route dans un premier temps, avant d’aborder les pistes.

 Le soleil étant situé entre les deux tropiques, il éclaire la Namibie la plupart du temps par le nord. Ainsi, la lumière est idéale lorsque les clients conduisent vers le sud (pendant une grande partie du circuit car la route vers le nord se fait en général en 1 ou 2 jours, mais la route vers le sud peut durer de 6 à 10 jours), car elle éclaire par l’arrière pour mettre en valeur les paysages (et ils n’ont pas le soleil du haut dans les yeux).

 Cet itinéraire permet également de faire les safaris à Etosha au début du circuit, et de bien profiter ensuite des beautés des paysages du reste de la Namibie sans se demander si on va voir quelque chose parmi la faune d’Etosha.

Twyfelfontein (littéralement la fontaine hésitante)  est un site archéologique de Namibie inscrit en 2007 sur la liste du patrimoine mondial.

C’est une concentration importante de pétroglyphes (gravures rupestres) avec près de 2 000 figures répertoriées. Le site consiste en une vallée flanquée par des montagnes de grès qui reçoivent très peu de précipitations et disposent d’une vaste gamme de températures diurnes. Il se situe dans la Kunene, dans le nord-ouest de la Namibie.

Le site est habité depuis 6 000 ans, d’abord par des chasseurs-cueilleurs et plus tard par des éleveurs, les Khoikhoi (ou San). Ces deux groupes ethniques ont utilisé cet endroit comme lieu de culte pour mener des rites chamaniques. Pour le déroulement de ces rituels, un peu moins de 2 500 gravures rupestres ont été créées. C’est une des plus grandes concentrations d’art rupestre d’Afrique, l’UNESCO a admis Twyfelfontein comme premier site de l’héritage mondial de Namibie.

SWAKOPMUND

Swakopmund est une petite station balnéaire de charme de la côte atlantique namibienne. Mais sous ses airs de bourgade tranquille se cache en réalité la principale ville touristique du pays, après la ville de départ qu’est Windhoek. Effectivement, c’est la porte d’entrée vers la surprenante Skeleton Coast, au nord, et le majestueux Namib, au sud. C’est aussi à coté des mammifères marins à Walvis Bay.

FISH RIVER CANYON

La principale activité dans le Fish River Canyon est bien évidemment d’admirer la vue exceptionnelle. Spectaculaire est sans doute le mot qui la décrit au mieux. Pour profiter au maximum du panorama, plusieurs points de vue ont été aménagés tout autour du canyon. Le principal se situe à Hobas, mais les autres sont tout aussi fascinants. Il est possible de les atteindre en voiture, mais la meilleure manière de les apprécier est sans doute de les parcourir à pied. La randonnée est une activité très populaire dans le canyon, pour les participants experts ou non.

NAMIBIE : PRÉSENTATION POLITIQUE ET HISTORIQUE

D’une beauté incroyable, la Namibie surprend. L’attrait particulier d’un séjour en Namibie se retrouve dans l’immensité et la splendeur de ses paysages sans fin, très peu peuplés par l’homme. Les tarifs sont aussi attractifs, surtout avec un taux de change avantageux.

Superficie : 825 418 km2 Population : 2 044 147 habitants Langues : anglais Capitales : Windhoek Président de la République : Monsieur Hifikepunye Pohamba Devise: le Dollar namibien 1 $N = 1 Rand Sud africain. 1 € = 14.5 $N (21/07/2017)

Historique

De la préhistoire au XIXe siècle Il y a 20 000 ans : Le premier groupe humain de la région, les Boskop (ancêtres des San), s’organise en une petite société de chasseurs-collecteurs dans le Kalahari. Au XVe siècle:Les Khoi-Khoi, venus du Sud, dominent toute l’Afrique australe. Dans le même temps, les marins portugais cherchent la route des Indes ; le capitaine Diego Cão accoste au cap Cross où il érige un padrão (croix) dédié à son protecteur, le roi João II, qui servira de repère aux explorateurs suivants. Les Herero, peuple de pasteurs de langue bantoue, occupent le nord et l’ouest du pays à partir du XVIIe siècle s’opposant violemment aux Khoi-Khoi et soumettant progressivement tous les groupes indigènes. Jacobus Coetse, un chasseur d’éléphants du Cap, est le premier Blanc à traverser l’Orange en 1750. Il ouvre la voie aux chasseurs et aux missionnaires. Craignant les incursions étrangères, les autorités du Cap placent les ports d’Angra Pequena et de Walvis Bay sous protection hollandaise à partir de 1878. Parallèlement se poursuit l’ouvre évangélisatrice, avec la création de plusieurs missions.

Naissance de l’empire colonial allemand

Protectorat allemand en 1884, le territoire devint en 1892 une colonie marquée par la répression (extermination des Herrero) et la ségrégation (création de réserves raciales). Confié en mandat à l’Union sud-africaine par la SDN après le traité de Versailles, le territoire fut soumis à une colonisation afrikaner, qui commença à le transformer de fait en 5e province. En 1946, l’ONU fut saisie du problème du statut du Sud-Ouest africain mais l’Afrique du Sud, s’opposant à toute tutelle internationale, accentua l’intégration dès 1949.

L’ONU intervient en Afrique du Sud

Déchue de son mandat par l’ONU en 1966, elle poursuivit le processus d’incorporation en 1968-1969, étendant le système d’apartheid. En 1971, La Cour internationale de justice déclara illégale la présence sud-africaine sur un territoire où la SWAPO (Organisation du peuple du Sud-ouest africain), reconnue par l’ONU en 1973, avait engagé une lutte armée de libération depuis 1966. Il a fallu la Résolution 435 (1978) du Conseil de sécurité pour que le principe de création d’un État souverain soit admis et les accords de 1988 (Genève, Brazzaville et New York), activement préparés par l’ex-URSS et les États-Unis, pour que les négociations aboutissent à la naissance du nouvel État, le 21 mars 1990.

La mise en place de la nouvelle constitution

Dirigé par l’ancien leader de la SWAPO, Sam Nujoma, président démocratiquement réélu en 1994, doté de sa propre monnaie, le dollar namibien, le pays est engagé dans une politique de réconciliation nationale, mais les questions vitales de la redistribution des terres et de la réduction des inégalités raciales (70 % des Namibiens vivent sous le seuil de pauvreté) restent en suspens. En 2000 la question du partage de la terre (4 000 fermiers blancs possèdent 44% des terres agricoles) suscite des tensions, toutefois moins graves qu’au Zimbabwe. La formule consistant pour le gouvernement à racheter les terres (trop morcelées par la redistribution qui a suivi l’indépendance) pour les redistribuer à la population noire s’avère longue et coûteuse. La crise de la réforme agraire se poursuit, malgré l’introduction d’un nouvel impôt foncier dont le non-paiement permet à l’État de saisir la terre. Le président Samuel Nujoma menace de faire arrêter les homosexuels, qu’il tient pour responsables de la propagation du sida. La maladie ravage le pays. Les forces de sécurité namibiennes soutiennent l’armée angolaise dans sa lutte contre l’UNITA (Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola), notamment dans la région du Kavango. La Namibie poursuit son engagement militaire au Congo-Kinshasa en faveur du régime Kabila, aux côtés du Zimbabwe. Hifikepunye Pohamba devient au mois de mars, le deuxième président de Namibie en 2005. La SWAPO, au pouvoir, a remporté les élections présidentielles, législatives et régionales face une opposition divisée.

NAMIBIE : INFORMATIONS PRATIQUES : VISA, SANTÉ, BANQUE … ADAPTATEUR ÉLECTRIQUE

L’adaptateur namibien est introuvable dans le commerce français (même ceux vendus avec indication monde entier) ; il est à acheter sur place (+/- 3€). Ils peuvent vous être prêtés dans les hôtels et lodges. Courant électrique 220V.

BANQUES

Vous trouverez des banques et des distributeurs automatiques dans toutes les villes grandes et moyennes. Les horaires sont en général de 9h à 15h30 en semaine et de 8h30 à 11h le samedi.

MONNAIE

La monnaie Namibienne est le dollar namibien, elle se divise en Cents. 1 $N = 100 cents. Vous pourrez effectuer le change de vos Euros sur place. La carte bancaire est largement utilisée dans le commerce, vous pourrez prélever de l’argent dans certains distributeurs de billets.

PERMIS DE CONDUIRE

Le permis de conduire international est obligatoire pour la location d’un véhicule lors d’un séjour en Namibie.

POURBOIRES

Pour les porteurs aux aéroports et hôtels les pourboires sont inclus dans nos circuits groupes. En individuel, de 5 à 10 $N selon le service et la qualité de l’établissement. Pour les repas (déjeuners et diners) et boissons, il est d’usage de donner un pourboire de 10% du montant de la facture. Pour les guides et les chauffeurs il est d’usage de donner 1€ par jour et par personne selon votre satisfaction.

SANTÉ

Un traitement préventif anti-paludéen est conseillé dans les régions nord. Demandez conseil à votre médecin. Pas de vaccins exigés. Très bonne assistance médicale, des établissements hospitaliers de bon niveau. Il est conseillé de prendre une trousse à pharmacie.

TENUE VESTIMENTAIRE

Estivales et demi-saison, un coupe vent, chapeau, chaussures confortables.

VISA

Pour un séjour en Namibie, les citoyens français, belges, suisses, et luxembourgeois n’ont pas besoin de visa, vous devez posséder un billet de retour et un passeport dont la validité est au minimum de six mois après votre retour et de deux pages vierges au moins.

Notre agence en France vous conseille pour l’ensemble du programme et une belle aventure en famille ou entre amis.

Demande de devis

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Circuit Namibie : voyage autotour Liberté (11 jours)

Des dunes de Sossusvlei à Etosha en passant par Swakopmund, le Brandberg et le site de Twyfelfontein, vous découvrirez au volant de votre véhicule, les habitants, la culture et les principaux sites essentiels de la Namibie. Régions visitées : Désert Namib, Swakopmund, Damaraland, Kaokoland, Parc National d’Etosha. Découvrez le Circuit Namibie : voyage autotour Liberté (11 jours)

Autotour LIBERTE – 15 jours

L’essentiel de la Namibie avec en plus la découverte de l’extrême nord du pays. Vous irez à la rencontre de la culture himba et des paysages fabuleux d’Epupa Falls. Régions visitées : Désert Namib, Swakopmund, Damaraland, Kaokoland, Opuwo, Epupa Falls, Parc National d’Etosha, Okahandja. Circuit Namibie : voyage autotour Liberté (15 jours)

Voyage autotour Sensation

La Namibie en 4×4 et camping. Vous découvrirez la Namibie au plus près. Découvrez nos Voyages autotour Sensation

Namibie : Voyage autotour excellence

Les plus beaux lodges, les plus beaux hôtels pour découvrir la Namibie, seul ou avec un guide, en voiture, en avion et en hélicoptère, découvrez la Namibie et ses paysages merveilleux à perte de vue. Découvrez le circuit voyage autotour EXCELLENCE

Namibie : Voyage en Groupe – Départs Garantis

Vous rejoindrez un groupe que nous constituons en regroupant des individuels. Départs garantis, vols, pensions complètes, bus climatisés, guides francophones. 3 circuits et extension aux chutes victoria pour découvrir la Namibie sans contrainte. Namibie : Voyage en Groupe – Départs Garantis

Extension chutes victoria

Du côté du Zimbabwe (Victoria Falls) ou du côté Zambie (Livingstone), les Chutes Victoria restent parmi l’un des plus beaux spectacles au monde. Croisière au coucher du soleil, visites accompagnées par un guide, survol des chutes en hélicoptère, saut à l’élastique, établissements standard ou des plus luxueux. Réalisez votre extension aux Chutes Victoria à partir de 850 € par personne. Namibie : Extension Chutes Victoria – Zimbabwe ou Zambie